Modèle des trains d`onde

… l`écoulement Ouest-est forment un train de vagues (une succession de vagues se produisant à intervalles réguliers). Les vagues sont appelées les vagues de Rossby après le météorologue américain de la Suède, l. s. Rossby, qui expliquait d`abord les aspects fondamentaux de leur comportement dans les années 1930. Les vagues dont les longueurs d`onde sont d`environ 6 000 km (3 700 milles) ou moins sont… Sinha, N.; Golshan, R. transport de matériel sous un train de vagues en interaction avec le vent constant: une approche de RANS eulérienne combinée avec un modèle de dispersion des particules lagrangienne. Fluides 2018, 3, 40. …

modélisé comme un court “train à vagues” d`une durée d`environ 10 − 9 à 10 − 8 secondes. L`onde électromagnétique émanant du filament est une superposition de ces trains de vagues, chacun ayant sa propre direction de polarisation. La somme des trains de vagues orientés aléatoirement se traduit par une vague dont la direction de polarisation… Comme dans le cas d`onde plane, le paquet d`onde se déplace vers la droite pour ω (k) = KC, puisque u (x, t) = F (x − CT), et à gauche pour ω (k) = − KC, puisque u (x, t) = F (x + CT). . Les idées de la mécanique quantique ont continué d`être développées tout au long du XXe siècle. L`image qui a été développée était d`un monde particulaire, avec tous les phénomènes et la matière faits et interagissant avec des particules discrètes; Cependant, ces particules ont été décrites par une onde de probabilité. Les interactions, les lieux et l`ensemble de la physique seraient réduits aux calculs de ces amplitudes de probabilité. La nature particulaire du monde a été confirmée par l`expérimentation au cours d`un siècle, tandis que les phénomènes de type vague pourraient être caractérisés comme des conséquences de l`aspect de paquet de vague des particules quantiques, voir la dualité de particule de vague. Selon le principe de complémentarité, les caractères onduleux et semblables aux particules ne se manifestent jamais en même temps, c`est-à-dire dans la même expérience; Voir, cependant, l`expérience Afshar et la discussion animée autour de lui. Dans la représentation coordonnée de l`onde (comme le système de coordonnées cartésiennes), la position de la probabilité localisée de l`objet physique est spécifiée par la position de la solution de paquet.

En outre, le plus étroit le paquet d`onde spatiale, et donc le mieux localisé la position du paquet d`onde, plus la propagation dans l`élan de la vague. Ce compromis entre la propagation en position et la propagation dans l`élan est une caractéristique du principe d`incertitude de Heisenberg, et sera illustré ci-dessous.